Allaitement au sein ou au biberon… en quoi l'ostéopathie peut vous aider ?

 

Certaines difficultés de succion au moment de l'allaitement (au sein comme au biberon) sont du ressort de l'ostéopathe spécialisé en périnatalité, à l'aide de techniques douces et en prenant en charge le nourrisson dans sa globalité.

 

Si votre position est bonne*, peut-être votre bébé souffre-t-il simplement d’une dysfonction ostéopathique.

 

Un dysfonctionnement ostéopathique peut se manifester par des tensions dans le palais, une douleur dans le cou ou encore un mauvais placement de la langue qui l’empêchent de bien ouvrir sa bouche et donc de garder votre sein.

 

* Votre ostéopathe doit pouvoir vous proposer des postures qui facilite l'allaitement au sein. Si nécessaire, il peut être intéressant de faire une consultation en post-partum.

 

Les causes possibles des troubles de succion

Plusieurs origines peuvent être mis en cause pour ces difficultés de succion :

-  A la base du crâne, des orifices permettent le passage de nerfs crâniens. Chacun de ces nerfs a une fonction bien définie, dont le nerf de l’hypoglosse (12ème nerf crâniens) responsable de la déglutition et des mouvements de la langue. Lors de l’accouchement, le bébé a la tête en bas et avec la puissance des contractions, la base du crâne de votre bébé peut se bloquer, les orifices vont être gênés ainsi que le nerf de la déglutition…

- Un appui trop fort du bébé sur son menton au moment de la naissance qui a pu provoquer une asymétrie visible.
- Une traction trop forte de sa tête sous son menton pour le dégager lors de la naissance, ou lors de l'utilisation de forceps ou de ventouse.

- Un blocage des cervicales, des épaules et même du bassin peuvent avoir également des répercussions sur la succion de votre nourrisson par le biais de chaînes musculaires, tissulaires ou membraneuses.
- Un ou plusieurs tours de cordon autour du cou peuvent provoquer une gêne à la déglutition. Il arrive alors que le bébé s'étrangle et fasse des pauses respiratoires lorsqu'il boit. Pour les mêmes causes, il peut avoir la mâchoire bloquée.
- En cas de réanimation et/ou d'intubation, le laryngoscope appliqué sur la langue a pu faire dévier celle-ci sur le côté de la bouche, ce qui fait baver l’enfant lors de l'allaitement.

- Un frein de langue, de lèvre ou de joue restrictif : l'ostéopathe peut faire une première évaluation. (Des techniques spécifiques seront alors utilisées, des exercices seront à faire à la maison. Une ré-orientation pourra être proposée auprès d'un spécialiste.)

 

Lors de la rencontre, l’ostéopathe procède à une évaluation complète afin de repérer les restrictions de position, mobilité et vitalité des différents tissus incluant la tête, les cervicales, la mâchoire et la bouche, tous des facteurs ayant un impact direct sur la tétée de bébé. L'ostéopathe va alors isoler la zone de tension qui empêche peut-être votre bébé de téter correctement. Le traitement est pratiqué avec des manipulations douces et précises, dans le respect des tissus du corps.

 

Il est évident qu'il est important de corriger ces dysfonctions dès la naissance. Les séances sont sans danger pour un nouveau-né. 

 

L'allaitement maternel au sein

 

 

Formée à l'allaitement maternel et passionnée,
j'ai l'expérience pour vous accompagner sur ce magnifique chemin, semé parfois d'embuches. 

 

 

 

 

 

Quelques conseils complémentaires

Quelque soit le choix que vous ayez fait en matière d'alimentation pour votre enfant, l'ostéopathie s'inscrit dans une collaboration avec d'autres spécialistes. N'hésitez pas à vous entourer d'une sage-femme, une consultante en allaitement (IBCLC) et/ou de prendre contact avec une association compétente en matière d'allaitement. Si celà est nécessaire, je peux être amenée à vous réorienter.