Ostéopathie, fertilité et conception

L'ostéopathie est utilisée
 lorsque
 le
 corps 
connaît 
un 
problème
 «
mécanique
», 
elle 
permet essentiellement de 
régler 
tous 
les 
troubles 
reliés
 à
 une 
malposition
 du
 bassin
 de
 l’homme
 ou
 de
 la
 femme.
 Aussi,
 l'ostéopathie
 uro-gynécologique
 permet 
d’assouplir 
le 
périnée
 et 
de redonner 
de
 la 
mobilité 
aux 
ovaires, 
aux
 trompes et à 
l'utérus.


 

Quelques conseils complémentaires valables pour Monsieur et Madame.

Voici en premier lieu quelques conseils essentiels pour optimiser votre fertilité :

Il faut garder en mémoire qu'avoir un enfant doit rester naturel.
L'alimentation doit offrir à votre corps les apports journaliers nécessaires.
L'hygiène de vie doit être surveillée : limiter le tabac, l'alcool, le stress, le sommeil.
Il faut également surveiller votre environnement en évitant les perturbateurs endocriniens. 

L'ostéopathie dans le traitement de l'infertilité féminine

L’ostéopathie peut aider dans le traitement de l’infertilité féminine  lorsque cette dernière s’installe et qu’elle ne résulte pas d’anomalie médicale ou biologique.
En travaillant sur les tensions physiques et la mobilité des organes, elle permet d’aider à la fécondation et à la nidation des embryons.
L’intervention de l’ostéopathe se fait sur 2 zones principales :
Le bassin et le petit  bassin  (la  zone  pelvienne)  qui  suite  à  des  anomalies  « mécaniques  »  de  type chocs,  chutes  (même  anciennes),  infections,  séquelles  chirurgicales (cicatrices),  empêchent  le développement  de  l’œuf  fécondé.  Les  pressions  peuvent  provenir  du  petit  bassin  lui-même mais également du bassin ou encore de la colonne.
Les manipulations permettent également d’augmenter la vascularisation des organes.
La  région crânienne pour une action sur  la  régularisation des hormones et mais aussi pour un confort de la patiente en l’aidant à se détendre et a retrouver une certaine sérénité.
Ces traitements ne sont efficaces que si on prend en considération le traitement global de la patiente ainsi que la dimension psychosomatique et émotionnelle.

 

Ces manipulations peuvent être concomitantes à un protocole d'AMP (Aide Médicale à la Procréation) : stimulations simples, inséminations artificielles, FIV (Fécondation In Vitro).

 

Lors d'une infertilité idiopathique (on ne sait pas pourquoi la femme ne tombe pas enceinte, et qu'il n'y a pas de soucis du côté de la femme ni de l’homme), l’ostéopathie permet parfois un "déblocage", autant physique que psychologique, et qui permet une grossesse. Malgré celà, et il ne faut pas mettre tous ses espoirs dans une séance d’ostéopathie.

 

Une ou plusieurs séances d’ostéopathie peuvent-elles permettre une grossesse lorsque celle-ci se fait attendre ?

La réponse à cette question est délicate, puisqu’il n’existe aucune étude fiable qui prouve l’efficacité de l’ostéopathie, ou le contraire.

Il existe plusieurs types d’hypofertilité ou d’infertilité, et selon le type que l’on rencontre, on peut agir à plusieurs niveaux:

  

Même si un traitement ostéopathique semble avoir été "efficace", il faut garder à l’esprit la multitude des facteurs qui entrent en jeu dans la fécondation. La "Nature" est souveraine et chaque cas est spécifique.

 

Si cela n'est pas déjà fait, il est nécessaire de consulter votre gynécologue afin de mettre en place un plan de traitement si la grossesse désirée n'arrive pas au bout de plusieurs mois (il est conseillé d’attendre une année). Vous pourrez en parler avec l'ostéopathe lors de votre consultation.

Plus généralement, une visite de contrôle chez votre gynécologue est nécessaire au moins une fois par an.

L'ostéopathie dans le traitement de l'infertilité masculine

L’ostéopathie n’intervient pas seulement chez la femme ayant des difficultés à tomber enceinte. Le conjoint aussi peut bénéficier d’un "rééquilibrage" général, en dehors de toute pathologie. Un travail sur la mécanique du bassin aura des répercussions au niveau testiculaire.
De même, en travaillant sur la vascularisation, on agit sur la prostate (glande impliquée dans la fertilité masculine). Il semble que l’ostéopathie puisse aussi aider les hommes dont le sperme n’est pas de bonne qualité.

Comment se passent les consultation pour infertilité ?

La première séance peut durer une heure. L'ostéopathe s'intéresse à la personne dans sa globalité. L'anamnèse portera sur tous les antécédents de la patiente, et surtout sur le cycle de celle-ci (beaucoup de question pourront être posées afin d'être le plus précis possible).
Dans l’idéal, elle devrait avoir lieu pendant la première semaine qui suit les règles, aux environs du 10ème jour après le début des règles, car il n’y a pas encore d’imprégnation hormonale. 
 
Les consultations suivantes :
Tout dépend de ce que l’ostéopathe découvre. En principe, les blocages sont levés en trois séances. L'ostéopathe tient compte de la physiologie de développement cyclique des ovocytes (85 jours), ainsi que du cycle lunaire. 
Avant une FIV,  il est intéressant de consulter quinze jours à trois semaines avant le transfert d’embryon, ce délai correspondant au temps de réaction de l’organisme à un traitement ostéopathique. (Il ne faut pas intervenir trop près de la FIV pour ne pas gêner le traitement médical).